Essai 1ere partie

Aller en bas

Essai 1ere partie

Message  Eloah le Lun 1 Sep - 13:28

Assise sur le lit, les yeux dans le vide...envie de vomir.
Rejet du corps, je le déteste.
Rejet du monde, il empeste.
La cupidité, l'avarice, le mensonge, le vice, écoeurement...
Quand sonneront les cloches pour éveiller les consciences ?

La boule au ventre.

Comment défaire le lien qui étrangle mes tripes fermement
et les emmêle les unes aux autres dans le seul but de nourrir
ma peur, mon angoisse, et ma colère ?

Ma mémoire est comme un coffre-fort que j'aurai réussi à ouvrir
en faisant sauter la serrure à grand coup de dynamite.
A l'intérieur des vers, des cafards, de la moisissure installée par
les siècles, un peu d'or et beaucoup de sang.

Beaucoup trop.

Impossible de le refermer...merde!
J'aurai dû y penser avant.

Pourquoi avoir réveiller mon inconscient ?
Il ne me quitte plus désormais.

Je cherche un moyen de trouver la paix.
Un autre moyen que celui d'attendre longuement la décrépitude
de mon corps et l'envol parfait de mon âme pour les cieux éternels.

Où est partie la beauté de la vie ?
Fût un temps ou celle-ci m'accompagnait partout,
comme ma meilleure amie.
Elle est toujours là je suppose,
étouffée par le stress et la pollution de la ville,
des habitudes,
l'enfermement.

L'agonie de l'être.

Ne vous méprenez pas.
Mon sourire aux dents blanches et ma bonne humeur constante,
cet engouement pour la vie qui me caractérise et me définit
ne fait qu'un avec la noirceur qui m'habite.

Ma tristesse.

De même que la générosité et la bonté de coeur dont je fais preuve
n'est que le fruit de mon ego surdimensionné et de mon arrogance.
Une trop haute estime de soi pour palier à mes angoisses
obsessionnelles causées par le désamour de moi-même.

Je me hais.

Même la plus pure vérité devient un pur mensonge.
Telle est la résultante d'une équation indifférentielle au coeur de l'être humain.

L'EGO.
Mon pire ennemi.
Mon meilleur allié.
L'inconscient conscient de son ascension et de son éveil s'amuse
et s'émerveille de ce qu'il est, de l'image qu'il projette, de la magie qu'il créé.
Mais il est loin de se douter que l'essence même qui le compose n'est que
futilité, pacotille, plus immatérielle que l'air.
Il tente en vain de combler le vide intersidéral qui sépare l'homme de lui-même.

Que sommes-nous de plus qu'un amas de cellules agrippées
les unes aux autres auquel donne vie et mouvement une force
intelligente et sournoise à la recherche de compagnie ?

La solitude.
Ou l'éternelle question posée, toujours sans réponse;
Sommes-nous seul dans l'univers?
Quelle joie grandiose ce serait pour l'ego de découvrir que oui,
malgré l'infinité de l'espace, l'homme demeure la seule forme
d'intelligence dite supérieure existante.

Stupidité.
Comment l'oeuvre pourrait être plus intelligente que l'artiste lui-même ?
Au pire elle pourrait refléter cette intelligence, en être la preuve.
De même comment l'homme pourrait-il prétendre être cette intelligence,
quand il n'en est que la manifestation, le trait rouge de peinture qui orne
fièrement la toile au milieu des autres couleurs et croît en être l'atout majeur, l'unique beauté.

Je suis une oeuvre d'art, je me dois d'être exposée.
Je n'ai pas d'avis à donner ni de choix à faire.
Je suis, et cela est déjà grand.

Mais que suis-je ?
Un corps ?
Un esprit ?
Un corps habité d'un esprit.
Et qui dirige ?
Qui choisit ?
Qui pense et qui écrit?

Quelle est la réalité ?

La réalité
Mais qu’est-ce que la réalité ?
Un point de vue, une vision, un aperçu de la vie.
Chacun détient sa propre réalité,
Sa propre vérité.
Pour moi la réalité,
C’est qu’il existe des milliards de réalités.
Selon chaque vécu, chaque histoire, chaque mémoire,
la réalité sera perçue différemment.
Pour l’un la famine restera une idée vague,
Pour l’autre l’opulence un rêve très lointain.
Pour l’un Dieu ne reste qu’une théorie,
Pour l’autre il est sa raison de vivre.
Chacun des deux se basant sur leurs expériences et leurs vécus,
Qui des deux pourrait bien se targuer d’avoir raison ?
Sur plus de 6 milliards de personnes existantes,
Qui peut se vanter de connaître la vérité absolue ?

Qui ?

Comment ?

Comment est-il possible de ne plus rien ressentir ?
D’arriver à un état de l’être qui de douleur, ne ressent plus la moindre émotion,
Plus la moindre…
Et comment est-il possible alors en l’espace de quelques instant de faire exploser la carapace sensée nous protéger de ces douleurs et laisser le flot torturé de l’âme pénétrer au fond de notre cœur.
Ne plus rien ressentir, lorsque la souffrance est trop grande,

Avant je ne ressentais rien,
J’étais en colère, mais sans en être convaincue,
J’aimais, sans pour autant sentir mon cœur brûler,
Je pleurais, sans pour autant avoir le cœur en peine,
L’indifférence était la seule chose que mon corps et mon cœur accordaient à mon esprit.
J’étais là, mais je n’y étais pas.
J’étais tout simplement morte,
Morte née.
Peut-être ce que l’on appelle un mort-vivant ?

Comment est-il possible d’accepter le monde dans lequel on vit lorsque enfant celui-ci vous a trahit si profondément en vous que même votre mémoire a rejeté ?
Comment vivre l’innocence de l’enfance quand celle-ci s’est envolée bien avant qu’on ait pu lui effleurer la main ?
Tant de questions qui me tourmentent et qui pourtant on déjà leur réponse, avant même d’être posée.
Colère !!!
Quelle terreur de la ressentir enfin, la vraie !
Je suis en colère contre ces immondes êtres dits « humains » capables d’affliger les pires tortures à leurs semblables, à des êtres parfois bons, naïfs, fragiles, qui n’ont de solutions que d’essayer d’apprendre à vivre avec.
Vivre avec…
Ou faire semblant de vivre.
Comment raccommoder un cœur brisé ?
Je suis en colère contre l’être humain qui laisse s’enfuir le temps, et ne fait rien pour réparer ses erreurs, pour avancer vers la lumière et devenir enfin l’idéal qu’il conçoit ?
En colère contre la bêtise humaine, contre l’ignorance, contre la méchanceté, contre les gens qui préfèrent ne pas voir plutôt que d’avoir mal aux yeux.
En colère contre moi.

En colère contre Dieu.

C’est là qu’est ma souffrance.
Ma colère contre Dieu.

Je me suis éloignée de lui pour pouvoir le contempler dans son ensemble, d’un peu plus loin, et j’ai découvert, qu’il n’a d’yeux que pour ceux qui l’admirent, et le chérissent, que pour ceux qui croient en lui et le servent.
Alors je me suis mise à croire en lui, et le servir.
Mais impuissante, ma colère reste dans le creux de mon ventre.
Où étais-tu lorsque c’est arrivé ?
Comment peux-tu laisser ainsi un enfant se faire arracher son âme ?
C’est trop lourd, trop lourd.
Pour un si petit être.
C’est trop dur, trop dur.
D’être.
avatar
Eloah

Messages : 27
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 35
Localisation : London

Voir le profil de l'utilisateur http://eloah2013.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai 1ere partie

Message  Prince de Dité le Ven 5 Sep - 1:07

La vie est un combat, et l'important dans un combat est de se relever des coups que l'on prend, et d'être toujours debout malgré tout...
avatar
Prince de Dité
Admin

Messages : 112
Date d'inscription : 28/08/2008
Age : 33
Localisation : Entre le Styx et l'Achéron

Voir le profil de l'utilisateur http://lederniercercle.forumactif.org www.princededite.blogspot.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai 1ere partie

Message  estrelladelcielo le Ven 5 Sep - 1:13

Les épreuves nous rendent plus forts.....nous font mûrir. On pense toujours que le tunnel est long, sombre et que l'on ne verra jamais le bout. Mais, il nous arrive de percevoir des rayons de lumière parfois. Et il faut s'y accrocher. Un jour, on arrive à retrouver la lumière du jour.... I love you
avatar
estrelladelcielo

Messages : 54
Date d'inscription : 28/08/2008
Age : 32
Localisation : Au bout du monde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai 1ere partie

Message  Eloah le Dim 14 Sep - 4:02

Oui c'est peut-être ça la rage de vivre, transformer cette colère en booster pour avancer dans la vie, et toujours chercher ce qu'il y a de meilleur, et profiter de chaque moment de bonheur.
avatar
Eloah

Messages : 27
Date d'inscription : 31/08/2008
Age : 35
Localisation : London

Voir le profil de l'utilisateur http://eloah2013.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai 1ere partie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum